Claro Chili remporte les enchères 5G avec une offre de 90 millions de dollars

Amérique Mobilec'est Claro Le Chili a remporté le deuxième appel d'offres 5G et deviendra le quatrième opérateur à proposer ce service dans le pays.

« Nous sommes très satisfaits du résultat de cette vente aux enchères, qui répond à l'objectif d'avoir un opérateur supplémentaire dans le spectre 5G », a déclaré le ministre des Télécommunications et des Transports, Juan Carlos Muñoz, lors de l'ouverture des offres.

Les enchères faisaient partie d'un plan visant à réorganiser le spectre et à l'utiliser plus efficacement. Muñoz a déclaré que le processus aboutirait, espérons-le, à un troisième appel d'offres pour la 5G.

« L'adjudicataire fera un investissement important », a déclaré Claudio Araya, chef du régulateur Subteldit.

Publicité

Claro Chile a soumis une offre unique de 83,5 milliards de pesos (90,1 millions de dollars) pour les cinq blocs de 10 MHz dans la bande 3,5 GHz, avec une garantie de 45 milliards de pesos. Entelquant à lui, a proposé 42,4 milliards de pesos pour le spectre.

Lors de la précédente vente aux enchères de mars, qui avait débouché sur une égalité technique, Claro et Entel étaient les seuls opérateurs à présentéles propositions. A l'époque, chaque opérateur payait environ 833 millions de pesos en garanties.

Claro est désormais obligé de couvrir 100 nouvelles localités et 1 500 km de routes.

MARCHÉ MOBILE

En février 2021, FEMME, Téléphone Movistar et Entel ont obtenu 50 MHz chacun dans la bande 3,5 GHz pour respectivement 32 milliards de pesos, 117 milliards de pesos et 100 milliards de pesos. Les trois opérateurs proposent la 5G au Chili.

Les opérateurs chiliens disposent également de licences dans la bande 26 MHz pour les services 5G.

D'ici mars, le Chili avait 4,2 millions de connexions haut débit 5G et 22,9 millions de lignes internet mobiles au total. La 5G a augmenté de 74,4 % au cours des 12 mois précédents, avec une pénétration supérieure à 21 %. Dans le même temps, la 4G a reculé de 6,6% à 17,3 millions d'accès et la 3G de 17,2% à environ 910 000.

Entel est en tête du marché mobile avec 35,1 % de toutes les connexions 2G, 3G, 4G et 5G, suivi de WOM avec 25,2 %, Telefónica avec 20,3 %, Claro avec 17,3 % et VTR Mobile avec 1,4 %.

Mais le paysage du commerce mobile est sur le point de changer.

En avril, WOM a déposé une demande Procédures du chapitre 11 devant le tribunal de district du Delaware après avoir obtenu une ligne de financement de débiteur-exploitant de 200 millions de dollars auprès de JPMorgan. Et l'opérateur envisage de renoncer à sa concession 26 GHz, le marché ne parvenant pas à développer une activité sur cette bande.

L’avenir de la coentreprise ClaroVTR à parts égales est également incertain. Une capitalisation accord entre América Móvil et le propriétaire du magnétoscope Liberté Amérique Latine stipule que chaque société doit acheter la moitié des billets convertibles de la JV avant le 1er août pour que ClaroVTR reste une JV à parts égales.

América Móvil a rempli son obligation et a acheté des billets pour 721 milliards de pesos. Si Liberty ne fait pas de même, le premier deviendra l'actionnaire majoritaire.

->Google Actualités

5/5 - (352 votes)
Publicité
Article précédentHidetaka Miyazaki n'a peut-être plus beaucoup de jeux en lui alors qu'il poursuit son objectif ultime avec lequel Elden Ring, Sekiro et même Bloodborne ont échoué
Article suivantLes créateurs du jeu Ethereum de type Fortnite « OpenSeason » révèlent un largage de jetons

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici