Alors que les manifestations des gilet jaunes en France ont provoqué une incertitude considérable, l’objectif du Crédit Mutuel est de protéger les actifs des clients et de leur donner les moyens d’atteindre leur avenir souhaité & nbsp






Auteur: Pierre-Edouard Batard, PDG, Confédération Nationale du Crédit Mutuel


27 août 2019

À la suite du bouleversement sans précédent de la crise financière, le secteur bancaire mondial a fait d’importants progrès vers la création d’un avenir stable. Aujourd’hui, plus de 10 ans après le crash, le secteur bancaire bénéficie d’une stabilité accrue, de bénéfices sains et d’une confiance accrue des consommateurs, grâce aux efforts continus pour améliorer la transparence et renforcer l’expérience du service client.

Mais malgré ces progrès, le secteur bancaire est toujours confronté à une myriade de défis et d’obstacles économiques. Le paysage financier est actuellement marqué par des taux d’intérêt toujours bas, des contrôles réglementaires stricts et une concurrence accrue de la part des start-up fintech et des concurrents non bancaires. De plus, cette année devrait être un point de basculement pour le secteur des services financiers, les nouvelles technologies remodelant rapidement le secteur et redéfinissant la manière dont les clients interagissent avec leurs banques.

La transformation technologique de l’industrie a créé une multitude d’opportunités et d’obstacles pour les institutions financières: ceux qui réussissent à intégrer ces technologies émergentes dans leurs activités sont sûrs de récolter les fruits de leurs efforts, mais ceux qui ne le font pas risquent de rester à la traîne. leurs pairs avant-gardistes. Dans ce climat économique difficile, l’adaptabilité est la clé de la longévité, et les banques du monde entier doivent apprendre à se réinventer en permanence en réponse à l’évolution de l’environnement. Ce n’est que grâce à la flexibilité et à l’innovation que les banques de toutes tailles peuvent espérer rester rentables et pertinentes dans les années à venir.

Les nouvelles technologies remodèlent rapidement le secteur des services financiers et redéfinissent la manière dont les clients interagissent avec leurs banques

Résister à la tempête
Le secteur bancaire connaît peut-être une période de stabilité accrue, mais cela pourrait très bien être un chapitre économique de courte durée. Selon les analystes économiques, une deuxième crise financière majeure pourrait se profiler à l’horizon, incitant les institutions financières à réfléchir à la manière dont elles se prépareraient à un tel événement. Dans son Rapport sur la stabilité financière mondiale, le Fonds monétaire international (FMI) a averti que la hausse des niveaux d’endettement, une augmentation des tensions commerciales et une incertitude politique généralisée pourraient exposer le secteur bancaire à de nombreux risques à moyen terme. En effet, avec des taux d’intérêt extrêmement bas poussant la dette mondiale plus haut que les niveaux d’avant la crise, les vulnérabilités financières croissantes menacent de perturber les progrès stables réalisés par le secteur bancaire ces dernières années. Si une nouvelle crise financière est en effet une possibilité, les banques doivent se préparer à cette éventualité, et doivent prendre des mesures pour réduire leur exposition au risque et s’assurer qu’elles sont préparées même à la pire éventualité économique.

À Crédit Mutuel, nous sommes fiers de notre force et de notre stabilité dans les moments difficiles. Nous pensons que notre solide performance nous permet de résister à toute tempête financière. En tant que leader du secteur avec plus de 100 ans d’expérience bancaire, le Crédit Mutuel a une nouvelle fois démontré sa solidité financière en 2018, enregistrant un résultat net de 3,5 milliards d’euros (3,9 milliards de dollars) pour l’année. Cela représente une croissance du bénéfice net de 17,2% en glissement annuel, reflétant les performances financières remarquables de la société au sein de son organe central et de ses 19 fédérations autonomes.

Malgré l’environnement économique difficile actuel, le Crédit Mutuel est fier d’avoir attiré plus de 900 000 nouveaux clients en 2018, en plus de créer plus de 1 500 emplois dans l’ensemble de l’entreprise. Nous nous débrouillons donc remarquablement bien en tant que groupe – en grande partie grâce à notre solide modèle d’entreprise, centré sur la durabilité et la croissance.

Les capitaux propres de notre groupe ont également augmenté de 5,6% pour atteindre un impressionnant 54 milliards d’euros (60 milliards de dollars) en 2018, permettant au Crédit Mutuel d’afficher un fort ratio de solvabilité CET1 de 17,5%. Ces résultats confirment que la solidité financière du Crédit Mutuel répond aux plus hauts standards européens, plaçant le groupe en position de force pour résister à tout choc économique externe.

Au-delà de ces résultats financiers 2018, la solidité du Crédit Mutuel a également été soulignée lors des stress tests réalisés par l’Autorité bancaire européenne en novembre. Ces tests – qui visent à déterminer les performances d’une banque dans des conditions économiques défavorables, telles qu’une récession soudaine – ont placé le Crédit Mutuel au premier rang parmi toutes les banques françaises lors de la série de tests de novembre 2018. La banque s’est également classée cinquième sur toutes les banques commerciales de la zone euro, démontrant sa résilience parmi ses pairs et son solide positionnement en cas de ralentissement économique futur.

Les résultats du Crédit Mutuel prouvent que sa stratégie de diversification est une réussite. Nous allons désormais continuer à réinventer notre entreprise bien au-delà de ses frontières historiques tout en gardant un accent sur le succès de tous ses métiers distincts (voir la figure 1). C’est l’aboutissement de plusieurs années de transformation majeure de toutes les filiales de la banque, et grâce à l’engagement sincère de toutes les personnes présentes sur tous nos territoires. N’oublions pas que c’est l’unité et la solidarité qui font briller notre groupe.

Avec une histoire en France qui remonte à plus d’un siècle, le Crédit Mutuel n’est pas indifférent aux troubles sociaux qui se manifestent actuellement en France, ni au malaise exprimé par les Français. Nous pensons que la vocation d’une banque – notamment pour une banque coopérative comme le Crédit Mutuel – est de toujours servir ses clients et de les accompagner à toutes les étapes de leur vie. L’ampleur et la nature de cette crise révèlent cependant un niveau d’inégalité qui met en péril notre contrat social vital. Le rôle d’une banque n’a donc jamais été aussi important qu’en ces temps de test. Nous devons refuser la fragmentation de la société, et nous devons redonner à tous nos clients la capacité d’avoir des projets, et donc d’avoir confiance en soi et en son avenir.

Notre rôle, surtout maintenant, est à la fois de protéger ce qui a été acquis et de donner les moyens aux clients d’atteindre leur avenir souhaité. Au Crédit Mutuel, notre objectif est simple: être une banque pour tous.

Il est temps de se transformer
Le Crédit Mutuel a récemment rénové sa structure de gouvernance. Notre organisation peut désormais être fière de l’association entre autonomie et solidarité par sa capacité à offrir des services adaptés à chacun. Le Crédit Mutuel est un groupe fort et diversifié, construit autour d’une marque unie qui porte la confiance sans cesse renouvelée de ses clients et de ses membres.

Aujourd’hui, nous entrons dans une nouvelle dynamique, grâce à un modèle de mutualisme modernisé qui peut répondre aux besoins de tous nos clients-membres. Nous sommes prêts à affronter l’avenir avec un modèle capable de prendre en compte les défis d’aujourd’hui. Notre structure et nos performances nous ont permis de nous adapter au monde qui nous entoure au fur et à mesure de son évolution.

En 2018, nous avons accéléré la transformation de notre business model en utilisant une stratégie de diversification sur l’ensemble de nos métiers. Nous avons renforcé notre position de banque multiservices locale et mis l’accent sur notre transformation technologique afin d’améliorer constamment la relation client-conseiller. Cela repose notamment sur le développement de l’intelligence artificielle (IA) dans 100% de nos métiers, et sur l’enrichissement constant des fonctionnalités de nos sites Internet et applications mobiles.

Nous sommes convaincus que la technologie doit servir le peuple, et non l’inverse. Notre défi est de donner à nos conseillers le temps de mieux répondre aux besoins de nos clients. Le fondement même de notre entreprise est la relation que nous entretenons avec nos clients; grâce à la technologie, nos conseillers pourront se consacrer pleinement à leurs clients et ainsi tisser des liens privilégiés avec les personnes qu’ils accompagnent au quotidien.

Dans le cadre d’une volonté permanente d’élargir son portefeuille numérique, le Crédit Mutuel a renforcé son partenariat stratégique avec IBM. Ensemble, nous avons lancé la Cognitive Factory, un groupe de travail innovant qui réunit des ingénieurs spécialisés en IA et des experts métiers du groupe Crédit Mutuel. La Cognitive Factory s’appuie sur le partenariat fructueux entre deux leaders de l’industrie et marque un nouveau chapitre passionnant dans le développement numérique du Crédit Mutuel. Alors que la société s’engage pour un avenir numériquement diversifié, nos clients peuvent être assurés qu’ils resteront au cœur de nos activités.

Nous pensons que la vocation d’une banque – notamment pour une banque coopérative comme le Crédit Mutuel – est de toujours servir ses clients et de les accompagner à toutes les étapes de leur vie

Le modèle du Crédit Mutuel combine le meilleur de la banque traditionnelle et de la banque numérique; cela restera le cas en 2019 et au-delà. Nous comprenons que les clients souhaitent que toutes leurs interactions avec leur banque soient fluides, informatives et hautement personnalisées, que ce soit en personne, par téléphone ou via des services en ligne. En utilisant l’IA et d’autres outils de pointe, nos conseillers dédiés peuvent renforcer cette relation avec les consommateurs, rendant l’expérience du service client plus simple et efficace pour toutes les personnes impliquées.

Un brillant avenir
Bien que nous soyons certainement fiers de nos succès, nous cherchons également constamment à tirer parti de nos réalisations et à améliorer nos services pour nos 32,5 millions de clients. Malgré un climat économique difficile et les bouleversements provoqués par les entreprises technologiques, nous sommes convaincus que le Crédit Mutuel continuera de prospérer, grâce à sa capacité d’adaptation et ses perspectives d’innovation. Le paysage financier est en constante évolution, tout comme nous.

En regardant vers l’avenir, nous prévoyons de continuer à capitaliser sur les atouts uniques du Crédit Mutuel – à savoir, nos 5700 points de vente, nos banques d’entreprise prospères, nos gestionnaires de comptes dévoués, la qualité de nos services et notre fidèle personnel, très formés et toujours en contact direct avec nos clients.

D’ici 2023, nous visons à augmenter notre bénéfice net à plus de 4 milliards d’euros (4,45 milliards de dollars) et notre ratio de capital à 18%. Si la bancassurance reste notre cœur de métier, notre diversification sectorielle est favorable et nos métiers spécialisés restent rentables. Par ailleurs, nous restons attentifs aux opportunités tant en France que dans la zone euro plus généralement.

Nous sommes conscients des défis auxquels sont confrontées toutes les institutions bancaires modernes, mais nous pensons que notre solidité financière et nos collaborateurs inspirés garantiront au Crédit Mutuel une prospérité continue, même dans les circonstances les plus difficiles. Au Crédit Mutuel, le succès se construit chaque jour, dans toutes les agences de notre réseau et à chaque point de service.



Tag: Crédit mutuel de bretagne, Crédit mutuel, Crédit mutuel compte, Crédit mutuel mobile, Crédit mutuel ocean, Crédit mutuel sud ouest, Crédit mutuel nord europe, Crédit Agricole, Crédit agricole centre est, Crédit agricole aquitaine, Crédit agricole normandie, Crédit agricole centre france, Crédit agricole nord de france, Crédit agricole idf, Crédit agricole nord est, Crédit agricole normandie seine

Leave a Reply