- Publicité -


Lorsqu’il s’agit d’Internet, rien ne s’appelle une sécurité à 100 %. L’une des meilleures méthodes pour empêcher les pirates d’accéder à votre ordinateur consiste à désactiver JavaScript et Flash, car ces deux éléments sont largement utilisés pour injecter des scripts malveillants dans votre système.

Mais cela peut ne pas être pratique pour certains car Internet s’appuie sur JavaScript et Flash pour un certain nombre de fonctionnalités ou de fonctions – de la connexion aux sites Web à la navigation, en passant par les fonctions de recherche, etc. Désactivez JavaScript et vous constaterez que vous ne pouvez pas faire grand-chose sur Internet. Alors, comment éloigner les pirates ? Voici quelques conseils pour éviter le piratage sans avoir à vous restreindre en désactivant JavaScript et Flash.

- Publicité -

Lis: Pourquoi quelqu’un voudrait-il pirater mon ordinateur ?

Gardez les pirates hors de votre ordinateur

Gardez les pirates hors de votre ordinateur

En plus de suivre les étapes de base telles que la mise à jour de votre système d’exploitation et de vos logiciels Windows, l’activation de votre pare-feu, l’utilisation d’un bon logiciel antivirus ou d’une suite de sécurité Internet, voici quelques précautions à suivre.

  1. Désactiver JavaScript et Flash
  2. Utilisez un mot de passe fort pour l’utilisateur et les comptes en ligne
  3. Supprimer les conneries
  4. Choisissez judicieusement votre navigateur Web – Utilisez des modules de sécurité
  5. Utilisez HTTPS autant que possible
  6. Utilisez l’authentification en deux étapes (ou MFA) dans la mesure du possible
  7. Éteignez l’ordinateur ou la connexion Internet
  8. Utiliser le bon sens

Protégez-vous des pirates !

1]Désactivez JavaScript et Flash

Si vous pouvez désactiver JavaScript et Flash, tant mieux ! Cela rendra votre système plus sûr. Il existe également un paramètre de stratégie de groupe pour désactiver Java.

2]Utilisez un mot de passe fort pour l’utilisateur et les comptes en ligne

Les mots de passe simples permettent à quiconque de se connecter plus facilement à votre compte et de le prendre en charge. Dans la plupart des cas, les pirates changeront le mot de passe après avoir pris le contrôle de votre machine afin que vous ne puissiez pas vous connecter. Ce qui se passe ensuite pour récupérer la machine est un processus fastidieux. Il est toujours recommandé d’utiliser des mots de passe forts, qui contiennent des caractères alphanumériques et comprennent également des caractères spéciaux.

Vous pouvez forcer les utilisateurs Windows à renforcer la politique de mot de passe de connexion et à créer un mot de passe fort. Vous pouvez également faire en sorte que le compte soit verrouillé après trois tentatives. Lisez notre article sur la limitation des tentatives de connexion.

Pour les comptes en ligne, je recommanderai d’utiliser un logiciel de gestion de mots de passe tel que LastPass qui génère des mots de passe sécurisés et les stocke en toute sécurité afin que vous puissiez les utiliser sans avoir à vous souvenir de chacun. De plus, il est préférable d’avoir des mots de passe différents pour différents sites afin que si un compte est compromis, les autres sont toujours en sécurité. Le premier de tous les conseils pour empêcher le piratage consiste à utiliser un mot de passe fort.

3]Supprimer les conneries

Vous ne savez jamais quels types de programmes sont installés sur votre ordinateur lorsque vous en achetez un nouveau. Lenovo a présenté un bon exemple en installant Superfish qui a permis aux cybercriminels de lancer des attaques Man in the Middle. Un nouvel ordinateur est livré avec de nombreux logiciels dont vous n’aurez jamais besoin. La première étape après l’achat d’un nouvel ordinateur consiste à supprimer tous les crapwares et les programmes dont vous n’aurez pas besoin. Il existe certains outils de suppression de crapware tiers qui vous permettent de décider des programmes à conserver et d’automatiser la suppression des crapware. Vous pouvez utiliser n’importe quel programme de ce type ou vous pouvez supprimer manuellement les programmes et les barres d’outils indésirables. La méthode manuelle est plus sûre même si elle demande un peu de transpiration de votre part. Si vous voyez un programme que vous ne pouvez pas comprendre, il est préférable de consulter quelqu’un puis de le supprimer.

4]Choisissez judicieusement votre navigateur Web – Utilisez des modules de sécurité

Les navigateurs Web sont le support qui nous permet de nous connecter à Internet et d’interagir avec lui. Il existe de nombreux navigateurs sur le marché. Choisissez judicieusement votre navigateur. Il devrait pouvoir vous protéger même lorsque vous surfez. Par exemple, Internet Explorer a SmartScreen Filter qui essaie de vérifier la fiabilité des sites Web. Si vous utilisez Google Chrome, vous trouverez des modules complémentaires qui vous indiqueront si un site Web est fiable. De même, pour Firefox, NoScript vous permet de naviguer en toute sécurité en bloquant les scripts indésirables. Vous pouvez autoriser les scripts uniquement sur les sites Web de votre choix. De plus, assurez-vous que le navigateur est toujours à jour, car c’est un vecteur commun que les pirates utilisent pour compromettre les systèmes.

5]Utilisez HTTPS autant que possible

HTTP signifie Hyper Text Transfer Protocol. HTTPS est une version avancée qui a un S ajouté au protocole et signifie que la connexion au site Web serait “sécurisée”. Par “sécurisé”, cela signifie “crypté”. On ne peut pas simplement en faire HTTPS. Pour qu’un site Web devienne HTTPS, il doit passer une variété de tests qui examinent si le site Web est effectivement aussi sécurisé qu’il est censé l’être. Presque tous les sites de réseaux sociaux fournissent HTTPS. Tous les magasins de commerce électronique fournissent également HTTPS. Avec HTTPS, vous êtes mieux protégé qu’une simple connexion HTTP sécurisée ou non.

Pour vous assurer que vous n’oubliez pas d’utiliser HTTPS, vous pouvez configurer la stratégie de groupe dans Windows 8.1. Il existe des plugins disponibles pour les navigateurs qui garantissent que les sites Web sont obligés de toujours charger la version HTTPS afin que vos identifiants de connexion et vos coordonnées bancaires ou de carte soient en sécurité. L’un de ces plugins est “HTTPS Everywhere” et il est disponible pour les navigateurs basés sur Google Chrome et Firefox. Pour Internet Explorer, eh bien, il est en train d’être retiré avec Windows 10, et j’espère que le nouveau navigateur “Spartan” aura quelque chose de similaire tôt ou tard.

6]Utilisez l’authentification en deux étapes (ou MFA) dans la mesure du possible

De nos jours, la plupart des sites Web vous proposent des authentifications en deux étapes. Autrement dit, en plus de vous connecter avec votre ID utilisateur et votre mot de passe, vous devez saisir des informations supplémentaires qui sont envoyées à un appareil personnel tel qu’un téléphone. Les sites Web bancaires, le stockage en nuage, etc. vous offrent l’avantage d’une authentification à deux facteurs. Certains sites de réseaux sociaux et fournisseurs de services de messagerie vous proposent également cette fonctionnalité. Cela vous aide à rester en sécurité car même si quelqu’un peut déchiffrer votre mot de passe, il se peut qu’il ne puisse pas accéder à votre compte car la deuxième étape est généralement liée à un appareil personnel, le plus souvent un téléphone, auquel un code PIN est associé. expédié. À moins que le pirate n’ait également accès au téléphone, les tentatives de connexion échoueront et vous resterez en sécurité.

L’authentification en deux étapes peut être un peu irritante lorsque vous utilisez plusieurs appareils ou clients pour accéder aux comptes. Par exemple, si vous essayez de vous connecter via votre téléphone et que le message est envoyé au téléphone, vous devez quitter l’application pour vérifier le code PIN. Cela devient parfois frustrant. Dans de tels cas, vous devrez peut-être créer un mot de passe d’application pour chaque client ou appareil, afin de faciliter l’utilisation à partir d’appareils tels que des téléphones ou des tablettes. Découvrez un exemple de sécurisation d’un compte OneDrive à l’aide d’une authentification en deux étapes. Comme on dit, il vaut toujours mieux prévenir que guérir.

pirate

7]Éteignez l’ordinateur ou la connexion Internet

8]Utilisez votre bon sens

Ne téléchargez pas les pièces jointes d’e-mails provenant d’expéditeurs inconnus. De nos jours, vous devez également faire très attention à ce que vous téléchargez et d’où vous téléchargez. Ces règles et bien d’autres doivent également être suivies. Restez vigilant à tout moment. Le monde en ligne peut être aussi mauvais que le monde hors ligne !

Il n’y a pas de protection infaillible contre les pirates et les logiciels malveillants. Ces conseils pour prévenir les pirates ne sont que quelques-unes des nombreuses précautions que vous devez prendre en informatique.

Si vous souhaitez partager d’autres conseils pour empêcher le piratage et les pirates, veuillez le faire.

Lire la suite: Logiciel anti-piratage gratuit pour PC Windows.

svg%3E

Rate this post

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici