Home Blockchain Crypto Top 10 des aspects juridiques de la crypto que les nouveaux investisseurs...

Top 10 des aspects juridiques de la crypto que les nouveaux investisseurs devraient connaître

13
0
Rate this post



par Sayantani Sanyal
27 octobre 2021

Il y a une explosion de l’adoption de la crypto-monnaie dans différentes industries, institutions et nations. Le marché mondial de la cryptographie est florissant et l’adoption récente du bitcoin comme monnaie légale par les entreprises technologiques mondiales et les pays a élargi sa portée à l’avenir. Avec la popularité croissante de la crypto-monnaie, il existe également un besoin croissant de clarté sur les implications juridiques de l’utilisation des monnaies numériques. Les gouvernements, les organismes de réglementation, les banques centrales et d’autres institutions financières travaillent dur pour réglementer le paysage décentralisé, mais divers aspects doivent encore être pris en considération. Dans cet article, nous parlons des principaux aspects juridiques de la cryptographie que les nouveaux investisseurs devraient connaître.

Restrictions et licences pour les entreprises : Un nombre croissant d’entreprises intègrent les monnaies numériques dans leurs transactions quotidiennes comme moyen de paiement. À l’avenir, les entreprises pourraient être tenues de s’enregistrer et d’obtenir une licence pour effectuer des transactions et des activités spécifiques. La responsabilité revient aux chefs d’entreprise et aux gestionnaires de s’assurer qu’ils suivent toutes les implications juridiques pour mener des opérations, à la fois au niveau local et au niveau de l’État.

Imposition: La fiscalité est un problème majeur dans la crypto Auparavant, en raison de son pseudo-anonymat, plusieurs praticiens malveillants utilisaient des monnaies numériques pour cacher leurs propriétés à des fins d’évasion fiscale. Les nouveaux investisseurs doivent être conscients des programmes attrayants sur Internet et éviter d’y investir. Il existe plusieurs lacunes dans les régimes fiscaux et juridiques du marché, qui permettent aux particuliers d’utiliser des crypto-monnaies et de cacher leurs propriétés illégitimes.

Le statut décentralisé : Bitcoin a ouvert la voie à la décentralisation d’autres crypto-monnaies, ce qui signifie qu’il n’a aucune présence physique et n’est soutenu par aucune autorité centrale. Même si cela peut sembler attrayant, c’est l’un des plus gros inconvénients du marché de la cryptographie. En raison de leur statut décentralisé, il peut y avoir confusion au sujet des transactions entre plusieurs parties.

Portefeuilles indépendants : Il existe des installations de portefeuille qui stockent des crypto-monnaies et effectuent des transactions simultanément. Ces portefeuilles sont gérés par des entreprises privées et n’ont aucun contrôle sur aucune organisation en raison de l’absence de réglementations spécifiées. Ainsi, ils n’ont aucune responsabilité pour les pertes financières subies par les clients, ainsi que pour les crimes commis via ces portefeuilles.

Fraude et blanchiment d’argent : C’est une croyance commune que les monnaies numériques sont utilisées par les organisations criminelles comme moyen de commettre des fraudes, du blanchiment d’argent et une foule d’autres activités criminelles. Cela peut affecter directement un investisseur crypto qui n’est pas conscient des inconvénients juridiques de cette nouvelle technologie.

Focus sur les blue chips du marché : Semblable au marché boursier, le marché de la crypto a également des blue chips, des mid-caps et des penny coins. Les pièces plus grosses comme le bitcoin et l’ETH peuvent être plus coûteuses, mais ce sont des cryptos légitimes. Les investissements pris dans les grandes capitalisations boursières sont moins susceptibles d’être manipulés que ceux détenus par moins de commerçants.

Utilisation d’ICO non sécurisées : Les traders peuvent investir dans des crypto-monnaies via les systèmes d’offre initiale de pièces (ICO). Les investisseurs doivent d’abord saisir un montant forfaitaire via l’achat et la vente de crypto-monnaies, en ligne. Si ces plateformes ne sont pas sûres et sont gérées par des criminels, les investisseurs pourraient faire face à d’énormes pertes financières ou à d’autres implications juridiques.

Les crypto-monnaies comme propriété: C’est l’une des considérations juridiques les plus critiques dont les nouveaux investisseurs doivent être conscients. Les commerçants doivent gérer les monnaies numériques en gardant à l’esprit les points de vue des autorités centrales. Les États-Unis ont déclaré les crypto-monnaies comme des propriétés plutôt que comme des devises, ce qui signifie que le détenteur est soumis à des gains d’impôt sur le capital.

Informations de paiement par hameçonnage : Les attaques de phishing sont plus que courantes dans les crypto-monnaies. Ces attaques affectent directement les investisseurs car ils peuvent être redirigés vers un faux site Web qui peut leur voler des informations sensibles et les utiliser à des fins malveillantes.

Piratage des passerelles de paiement : Le piratage est l’un des inconvénients majeurs des monnaies virtuelles, entraînant des implications juridiques sans précédent pour les nouveaux investisseurs. De nombreuses grandes organisations sont devenues la proie de piratages entraînant des pertes financières drastiques. Par conséquent, il est obligatoire de toujours choisir des passerelles de paiement sûres et sécurisées.

Partagez cet article

Faire le partage

Previous articleLe nouveau projet multimédia sur le thème des idoles SHINE POST comprend un anime télévisé à l’été 2022 – Crunchyroll News
Next articleComment installer l’outil de surveillance Zabbix sur Debian 11/10
Violette Laurent est une blogueuse tech nantaise diplômée en communication de masse et douée pour l'écriture. Elle est la rédactrice en chef de fr.techtribune.net. Les sujets de prédilection de Violette sont la technologie et la cryptographie. Elle est également une grande fan d'Anime et de Manga.

Leave a Reply