Le Valkyrie Bitcoin Trust sera ouvert à tous les investisseurs accrédités le 1er mai, a déclaré Steven McClurg, directeur des investissements de Valkyrie. Auparavant, la confiance n’était ouverte qu’à une poignée de clients Valkyrie.

La confiance suscite l’intérêt des institutions ainsi que des entreprises telles que les cliniques dentaires et les concessionnaires automobiles, a déclaré McClurg. Plusieurs clients placent l’excédent de trésorerie dans le bitcoin en tant qu’actif liquide pour gagner du rendement, a-t-il ajouté.

«Certaines de ces entreprises qui ont des liquidités excédentaires qui ne sont pas utilisées pour les opérations, elles placent une partie importante de leur argent d’accès en bitcoin par le biais de la fiducie», a déclaré McClurg. «Dans de nombreux cas, c’est au nord de 50%.»

La fiducie a des frais de gestion de 40 points de base qui n’incluent pas certains frais de garde plus petits qui devraient disparaître à mesure que AUM se développe, a déclaré McClurg. Il a refusé de révéler l’actuel AUM du fonds.

Cela vient bien en deçà des frais de 2% que Grayscale, le plus grand gestionnaire d’actifs numériques au monde, facture au Grayscale Bitcoin Trust et bien en dessous des frais de gestion de 0,49% qu’Osprey facture à son fonds Bitcoin fermé. (Grayscale appartient à la société mère de CoinDesk, Digital Currency Group.)

La Bourse de New York (NYSE) a déposé un formulaire 19B-4 au nom de la société d’investissement pour son ETF bitcoin vendredi soir. Le formulaire a lancé une période d’examen de 45 jours lorsque la Securities and Exchange Commission (SEC) des États-Unis reconnaît le dépôt. Pendant ce temps, la SEC doit soit approuver ou désapprouver la demande, soit prolonger la période d’examen.

La banque américaine, qui émerge rapidement en tant que joueur institutionnel de cryptographie, agira en tant qu’administrateur de fonds pour le futur ETF bitcoin de Valkyrie et Coinbase agira en tant que dépositaire.

Leave a Reply