- Publicité -


Un mois seulement après être devenue la première plateforme canadienne de crypto-trading à être enregistrée par l’Organisme canadien de réglementation du commerce des valeurs mobilières (OCRCVM), Coinsquare a subi une violation de données qui a compromis les informations personnelles des utilisateurs.

Le 19 novembre, Coinsquare a dû arrêter temporairement ses opérations pour enquêter sur une activité inhabituelle sur sa plateforme. Cependant, plusieurs jours de mesures proactives ont permis à Coinsquare de reprendre progressivement ses activités.

- Publicité -

Dans un e-mail de suivi adressé aux investisseurs, Coinsquare a admis que leur base de données clients contenant des informations personnelles avait été exposée pendant l’incident, auquel un tiers avait très probablement accédé.

La base de données divulguée comprenait les informations personnelles des utilisateurs, telles que les noms, les adresses e-mail, les adresses résidentielles, les numéros de téléphone, les dates de naissance, les identifiants d’appareils, les adresses de portefeuille public, l’historique des transactions et les soldes des comptes. Coinsquare a en outre confirmé qu’aucun mot de passe n’avait été exposé, ajoutant que :

“Nous notons que vos actifs ont toujours été et restent en sécurité dans un entrepôt frigorifique et ne sont pas à risque.”

Bien que l’échange n’ait détecté aucun mauvais acteur pour accéder aux informations piratées, la communication officielle avertit les utilisateurs de changer leurs mots de passe, d’activer l’authentification à 2 facteurs (2FA) et d’utiliser différentes informations d’identification pour différentes plates-formes.

Coinsquare n’a pas encore répondu à la demande de commentaire de Cointelegraph.

Lié: Coinsquare devient le premier échange cryptographique canadien à recevoir l’enregistrement de l’OCRCVM

L’échange cryptographique canadien Bitvo a pu revenir sur son accord d’acquisition avec FTX grâce au long processus d’approbation de l’accord par les régulateurs locaux.

La société a souligné que ses opérations n’ont pas été affectées, car Bitvo n’a aucune exposition matérielle à FTX ou à l’une de ses entités affiliées.