La bourse de dérivés décentralisée SynFutures a annoncé la clôture d’un tour de financement sursouscrit alors qu’elle cherche à rendre les contrats à terme sur crypto-monnaie plus accessibles.

Le tour de financement de série A de 14 millions de dollars dirigé par Polychain Capital LLC comprenait la participation de Framework, Pantera Capital, Bybit, Wintermute, CMS, Kronos et IOSG Ventures.

“Nous pensons que SynFutures finira par démocratiser le marché à terme en permettant aux utilisateurs de négocier n’importe quoi à tout moment”, a déclaré Rachel Lin, fondatrice et PDG de SynFutures, dans un communiqué. Lin était un partenaire fondateur de Matrixport, l’une des plus grandes néobanques d’actifs numériques d’Asie, et gérait auparavant des ventes de dérivés structurés chez Deutsche Bank.

SynFutures permet à quiconque d’ajouter des paires de trading arbitraires avec n’importe quelle date d’échéance et de répertorier ses propres contrats à terme en quelques clics ; il propose également la négociation d’actifs tels que la crypto, l’or et les actions.

“Sur les marchés financiers traditionnels, le volume des transactions sur dérivés éclipse de loin celui des transactions au comptant et nous assistons maintenant à un changement similaire dans la cryptographie, en particulier dans les échanges centralisés”, a déclaré Olaf Carlson-Wee, fondateur et PDG de Polychain Capital, dans le déclaration.

SynFutures donne accès à un petit nombre d’utilisateurs initiaux, avec l’intention d’ouvrir sa plate-forme à tous les utilisateurs le mois prochain. La société prévoit également de nouveaux produits, notamment des contrats à terme sur taux de hachage, le premier dérivé de taux de hachage entièrement décentralisé au monde qui permet aux utilisateurs de se couvrir ou de spéculer sur la difficulté d’extraction de Bitcoin.

.

Leave a Reply