- Publicité -


GettyImages 1312540542

Coinbase, le troisième plus grand échange de crypto en volume, a changé son ton sur l’embauche au milieu d’un ralentissement du marché.

« À l’approche de cette année, nous avions prévu de tripler la taille de l’entreprise. Compte tenu des conditions actuelles du marché, nous estimons qu’il est prudent de ralentir l’embauche et de réévaluer nos besoins en effectifs par rapport à nos objectifs commerciaux les plus prioritaires », a écrit aujourd’hui Emilie Choi, présidente et directrice de l’exploitation de Coinbase dans un message publié sur le site Web de l’entreprise.

- Publicité -

Choi a noté que la croissance des effectifs est un élément clé du modèle financier de l’entreprise et que le ralentissement du taux d’embauche est important pour garantir que Coinbase puisse atteindre les objectifs de rentabilité qu’il a fixés pour les investisseurs.

La nouvelle survient alors que les marchés de la crypto-monnaie subissent des coups plus largement, catalysés par l’incertitude sur les marchés boursiers dans leur ensemble ainsi que par l’effondrement récent du stablecoin Terra UST.

L’action de Coinbase est en baisse de près de 80 % aujourd’hui par rapport à son prix d’introduction en bourse, même s’il convient de noter que le chiffre d’affaires de la société souffrait déjà d’une baisse des volumes de trading de crypto depuis le début de l’année. La société, qui dépend de l’activité commerciale pour la plupart de ses revenus, a enregistré une perte de 430 millions de dollars au cours du premier trimestre 2022.

Coinbase a également suscité la controverse la semaine dernière pour une divulgation dans son rapport trimestriel indiquant que les actionnaires pourraient perdre les fonds qu’ils ont déposés en bourse en cas de faillite. PDG Brian Armstrong tweeté une clarification après coup, rassurant les utilisateurs que Coinbase n’a “aucun risque de faillite” mais ajoutant qu'”il est possible, bien que peu probable, qu’un tribunal décide de considérer les actifs des clients comme faisant partie de l’entreprise dans une procédure de faillite même si cela a nui aux consommateurs .”



Rate this post
Avatar
Violette Laurent est une blogueuse tech nantaise diplômée en communication de masse et douée pour l'écriture. Elle est la rédactrice en chef de fr.techtribune.net. Les sujets de prédilection de Violette sont la technologie et la cryptographie. Elle est également une grande fan d'Anime et de Manga.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici