Récemment, nous avons commencé à voir une augmentation du nombre de romans légers romcom en anglais. Le dernier à arriver sur le marché est Yen Press ‘ L’ange d’à côté me gâte pourri, qui promet une romance à combustion lente. Cela fait-il chaud au cœur? Découvrons-le!

L’histoire suit Amane Fujimiya, élève de première année du secondaire, qui trouve un jour la fille la plus populaire de l’école, Mahiru Shiina, assise seule au milieu d’un orage. Ne voulant pas que l’idole attrape un rhume, Amane lui donne son parapluie avant de rentrer à la maison. Alors qu’il aurait pu éviter que Mahiru attrape un rhume, malheureusement, Amane en descend avec un lui-même.

Bien qu’Amane fréquente l’école le lendemain, au moment où il rentre à la maison ce soir-là, le pire de ses symptômes le rattrape. En entrant dans son appartement, Amane est sur le point de s’effondrer lorsqu’il est soudainement rattrapé par Mahiru! À son insu, cette belle fille vit dans l’appartement voisin et l’a vu se débattre sur le chemin du retour. Endetté envers lui de lui avoir prêté son parapluie, Mahiru jure de le soigner.

À partir de là, Mahiru et Amane finissent par devenir amis. Après avoir vu l’état de l’appartement d’Amane et appris que tout ce sur quoi il survit est de la nourriture de dépanneur, Mahiru ne peut tout simplement pas laisser le garçon seul. Elle commence par lui apporter une partie de la nourriture qu’elle prépare pour le dîner tous les jours, mais finalement cela l’amène à cuisiner pour eux tous les deux chez lui tous les jours.

Puisqu’il y a une si grande différence entre les groupes sociaux de Mahiru et d’Amane à l’école, les deux gardent leur amitié secrète. Notamment parce qu’Amane est le seul garçon, Mahiru donnera l’heure de la journée, étant donné le nombre de personnes qui l’approchent juste à cause de sa beauté. Au début, elle craint même qu’Amane veuille sortir avec elle, mais se rend vite compte qu’il est complètement indifférent.

Bien sûr, il est évident pour nous lecteurs qu’Amane s’attache à Mahiru et développe des sentiments romantiques pour elle, mais en raison des sentiments de Mahiru envers les gars qui la trouvent attirante, il va être difficile pour lui de les admettre. Bien sûr, à son insu, Mahiru commence aussi à tomber amoureux …

L’ange d’à côté me gâte pourri est une lecture assez lente, surtout si vous espérez des développements romantiques. Nous passons beaucoup de temps à connaître les deux personnages et à la fin du livre, j’étais convenablement attaché à eux deux. Bien que l’histoire soit assez systématique en ce que dans presque tous les chapitres Mahiru cuisine pour Amane et ensuite ils discutent de la nourriture, j’ai bien aimé voir une tranche de leur vie quotidienne. C’était doux même si un peu répétitif.

Même si vous ne vous intéressez pas à l’élément “ veulent-ils qu’ils ne le feront pas ” de la romance, je pense que le casting a beaucoup à offrir. Pour Amane, cette histoire consiste à améliorer son style de vie, à manger et à vivre sainement tout en devenant ami avec Mahiru. Cependant, pour notre héroïne, il y a des souvenirs douloureux enfouis, en raison de sa beauté et de sa riche éducation. Jusqu’à présent, nous n’avons eu que des indices ici et là concernant son passé, mais à mesure qu’elle se rapproche d’Amane, elle commence à s’ouvrir et j’ai hâte de voir cela à l’avenir.

Un autre aspect positif du livre est que Mahiru n’est pas du tout le type délicat de fille que dégage l’œuvre d’art. Elle est certainement capable de prendre soin d’elle-même et a une personnalité assez fougueuse sous sa façade tranquille. J’apprécie cela car il aurait été si facile pour l’auteur Saekisan d’en faire une sorte de demoiselle en détresse, surtout après la scène où Amane lui donne son parapluie.

Il s’agit de la première série de Saekisan à être publiée en anglais, mais ils en ont quelques autres à leur nom en japonais. Comme beaucoup de romans légers, L’ange d’à côté me gâte pourri est basé sur un roman Web, ce qui signifie que ce livre comporte plusieurs petits chapitres. Je pense que cela fonctionne en sa faveur car cela signifie que nous ne nous attardons pas trop longtemps sur un scénario particulier.

Les illustrations ont été manipulées par Hanekoto et bien qu’elles se concentrent largement sur la représentation de Mahiru (je ne pense pas que nous voyions Amane au-delà d’une image couleur…), l’illustratrice fait bien de capturer les multiples facettes de sa personnalité. Une chose que je dirai, c’est que le style de Hanekoto semble plus adapté à la couleur que les images en noir et blanc, qui semblent un peu délavées par endroits.

L’ange d’à côté me gâte pourri vient en Occident grâce à Yen Press et a été traduit par Nicole Wilder. La traduction se lit bien sans aucun problème à noter. La série est en cours au Japon à 3 volumes, mais Yen n’a pas encore programmé le volume 2. Espérons que cela ne prendra pas trop de temps!

Globalement, L’ange d’à côté me gâte pourri est une comédie romantique lente mais épanouissante. Tout en contournant avec succès certains des tropes habituels du genre, il est facile pour les lecteurs de s’investir dans les personnages et leur histoire.

Leave a Reply