Avec la sortie du volume 3 de Arthurs du dernier round, nous nous trouvons déjà à mi-chemin de la série. Dans le dernier épisode, les choses ont pris un peu de diversion pour étoffer le passé de Rintarou, mais les choses vont-elles se remettre sur les rails maintenant? Découvrons-le!

Nous retrouvons nos acteurs alors qu’ils profitent d’une pause bien méritée après avoir sauvé l’étudiante transférée Emma Michelle d’une mort certaine dans le livre précédent. Rintarou a poussé son corps à ses limites, mais à sa sortie de l’hôpital, Luna décide d’organiser un barbecue pour célébrer son rétablissement.

Malheureusement, la pause pacifique ne dure pas longtemps car le manoir du groupe est attaqué par un nouveau roi (l’un de ceux qui se battent pour être couronné roi Arthur), connu sous le nom de Hitoshi Kataoka. Ce roi est motivé par son obsession de la justice et ne veut rien de plus que tuer Luna et lorsque Rintarou est incapable d’exercer ses pouvoirs, Luna se retrouve aux portes de la mort. Maintenant, c’est une course contre la montre pour mettre un terme à Hitoshi et sauver Luna. Rintarou peut-il réveiller ses pouvoirs et sauver la situation?

Ce combat marque un retour à la bataille pour la succession avec laquelle la série a commencé et dont je me réjouis. Cependant, je pense que le volume 3 manque la cible en écrivant presque immédiatement Luna. Bien sûr, elle est présente pour toute la fête au début du livre, mais elle ne dure pas longtemps dans le combat contre Hitoshi, ce qui est dommage quand elle est censée être l’un des personnages principaux.

L’autre problème est que nous avons passé beaucoup de volume 2 à plonger dans le passé de Rintarou, ce qui le motive et ses désirs. Je n’ai pas l’impression que cela devait se reproduire un seul volume plus tard. Bien qu’il soit juste de dire que Rintarou a beaucoup à faire, d’autant plus qu’il se souvient davantage de sa vie passée en tant que Merlin vivant avec Arthur, il ne suffit pas d’avoir besoin d’être au centre de ce volume.

Ce qui est peut-être le plus frustrant, c’est que l’auteur Taro Hitsuji a une excellente idée sur laquelle s’appuyer et, d’autant que la série continue de tourner ses roues, je suis très attaché aux personnages. La relation entre Rintarou et Luna est amusante à regarder et le dialogue entre eux est spirituel et bien écrit. C’est juste dommage que l’histoire qui les entoure se soit tellement éloignée d’elle-même.

Avec seulement deux livres à faire, il est clair que cette série n’aura probablement pas de conclusion satisfaisante. J’ai fait ma paix avec ça et je veux juste voir ce que l’avenir réserve à Luna et Rintarou. C’est décevant, mais le casting est assez sympathique là où je suis prêt à mettre cela de côté. Même Hitoshi, le méchant cette fois-ci, a ses raisons pour lesquelles il veut tuer Luna et celles-ci sont certainement suffisamment convaincantes pour vous faire tourner les pages.

En fin de compte, il nous reste la réalité Arthurs du dernier tour ne sera agréable que si vous vous êtes particulièrement investi dans le casting. Même si Hitsuji parvient à ramener les projecteurs sur Luna et se concentre sur la faire devenir roi, il est un peu trop tard pour réussir à renverser la vapeur en raison du récit confus jusqu’à présent.

Arthurs du dernier tour Le volume 3 arrive en Occident grâce à Yen Press et continue d’être traduit par Jan Cash. La traduction se lit bien sans aucun problème à noter. Le volume 4 de la série est actuellement prévu pour la sortie en mars.

Dans l’ensemble, le troisième volume de Arthurs du dernier tour a sa juste part de problèmes. Selon la raison pour laquelle vous aimez la série, celles-ci pourraient être négligées, mais sinon, je pense que c’est le moment où beaucoup de lecteurs diront au revoir aux livres.

Leave a Reply