Tome Kurata est fasciné par le surnaturel – mais ses camarades de classe de Pepper High ne partagent pas son obsession, l’ignorant dans leurs discussions quotidiennes chaque fois qu’elle soulève le sujet. Alors, quand elle aperçoit le panneau devant le bureau d’Arataka Reigen: Esprits et autres, elle n’hésite pas et entre directement. Bientôt, elle s’est attachée en tant qu’assistante de bureau à temps partiel au réticent Reigen (et à son nouvel employé, une fois enfermé Serizawa, faisant de son mieux pour être un membre utile de la team) et j’ai hâte de se lancer dans une mission de ghostbusting. Il y a cependant un problème; contrairement à Shigeo ‘Mob’ Kageyama, Tome n’a pas une once de capacités esper (tout comme son nouvel employeur aussi, mais elle est parfaitement inconsciente de ce fait à ce stade). Après quelques cas troublants, un nouveau venu apparaît: Dozen Roshuto, le soi-disant “ plus grand psychique de ce système solaire ” et mentor d’Origo, le nouveau petit ami de Tome (ou ami qui se trouve être un garçon, pour être plus précis) à école. Roshuto est totalement dédaigneux de Reigen, se moquant de lui – mais quand ils vont tous observer un exorcisme dans une zone de terrain interdit, Tome et Origo rencontrent des difficultés. Reigen, Serizawa et Dimple pourront-ils sauver les deux jeunes, ou ont-ils été attirés vers la mort? Et qui est derrière les sinistres événements?

Malgré l’affirmation dans sa postface: «Quand je me suis mis à le dessiner, c’était difficile… mais j’ai essayé de me retrouver face à face avec Reigen», ONE semble s’amuser avec ce spin-off de la série principale. Il encadre l’histoire de Tome avec l’image d’une lycéenne qui passe devant, une tranche de pain grillé dans la bouche, en retard à l’école dans un style cliché manga / anime typique. Malgré ce début doucement plaisant, alors que l’implication de Tome avec Reigen et Serizawa se poursuit, nous obtenons un véritable développement du personnage alors que nous regardons Tome en apprendre davantage sur elle-même et Serizawa faire ses premiers pas provisoires dans le monde du travail, tous deux guidés par le charismatique Reigen. . Et, bien sûr, l’esprit résident Dimple est là pour fournir une vision cynique, mais rassurante, réaliste de l’affaire en cours, si Reigen s’emballe trop. Et, comme toujours, Reigen lui-même fait une mise au point complexe et fascinante pour ce volume autonome, vu à travers les yeux de Tome: les yeux étoilés au début, puis, malgré les meilleures tentatives de son employeur pour la protéger, se réveillant – plutôt trop tard – au les dangers de l’ingérence dans l’inconnu alors qu’elle est entraînée dans un danger réel.

J’étais un peu préoccupé par le fait que Tome soit le personnage de point de vue au début, me demandant si c’était une sage décision d’introduire un autre nouveau personnage d’âge scolaire au mélange – en particulier une fille sans compétences psychiques – mais au fur et à mesure que son histoire progresse, j’en suis venu à aimer et sympathiser avec elle: sa frustration avec ses camarades de classe est très racontable! J’aime aussi le fait que ONE évite de rendre les autres filles antagonistes et d’intimider Tome; c’est juste qu’ils ne sont pas très intéressés par ce qu’elle a à contribuer, donc pas de mélodrame ici sur des filles qui se disputent – et quelques belles petites révélations plus tard que je ne gâcherai pas ici. Mais ce manga parle de Reigen, l’infatigable et insatiable Arataka Reigen qui, malgré tout son bluff et ses pratiques nettement louches, est dans l’âme un gars bon et fiable.

L’art de ONE est plus unique que jamais. À première vue, cela peut sembler trop simpliste, grossier, voire laid – mais à y regarder de plus près, cela fonctionne remarquablement bien, faisant avancer l’histoire efficacement et fournissant exactement ce que le lecteur a besoin de savoir (et bien plus encore). Et le sens de l’humour sec est toujours là, avec les blagues occasionnelles d’écoliers

La traduction de Kevin Sivasubramanian fonctionne également à merveille, capturant exactement le bon ton de voix pour le casting varié de personnages, des écolières aux esprits malveillants. ONE prépare toujours Reigen à une chute en le mettant dans des situations où il est complètement hors de ses profondeurs en tant qu’enquêteur psychique non psychique, tout en nous montrant qu’il a des forces cachées de caractère qui n’apparaissent que dans les situations les plus extrêmes. Nous ne devrions vraiment pas admirer Reigen – après tout, il admet même finalement qu’il est une fraude pour Tome – mais, comme Tome, nous en arrivons à ressentir un véritable respect (et une affection) pour lui.

Et où est Mob dans tout ça? Une question raisonnable, vu le titre… mais encore une fois, pas de spoilers ici.

Ceci est une lecture incontournable pour Mob Psycho 100 les fans – et les nouveaux arrivants de la série pourraient également la lire de manière autonome, sans

Lisez un aperçu gratuit sur le site Web de l’éditeur ici: Mob Psycho 100: Reigen TPB :: Profil :: Dark Horse Comics

Leave a Reply