Certaines séries animées sont surtout connues pour leurs puissants effets inducteurs de larmes. Voici pourquoi Angel Beats! se démarque même parmi les plus lourds.

Comme tout moyen de narration, les animes peuvent raconter des histoires si déchirantes qu’elles ne manqueront pas de laisser le public en larmes. Cela pourrait être une histoire de tragédie infantile (Anohana), inspiration mêlée d’amour et de perte (Votre mensonge en avril), traitent de problèmes d’actualité comme l’intimidation et la santé mentale (Une voix silencieuse), ou les dures réalités de la vie inspirées par des événements historiques du monde réel (le tombeau des lucioles). Dans certains cas, la simple mention d’un épisode (Violet Evergarden Episode 10 n’importe qui?) Peut déclencher ceux qui l’ont vécu.

Angel Beats! est un autre qui se classe souvent très bien sur les listes des “anime les plus déchirants”, avec raison. Lorsqu’un spectacle se déroule dans le purgatoire, il y a fort à parier que les choses deviendront émotionnelles et que tous les cœurs devraient procéder avec prudence. Mais il y a plusieurs facteurs qui le distinguent même parmi ses pairs inducteurs de larmes. Pourrait Angel Beats! peut-être le plus triste de tous les anime?

Continuez à faire défiler pour continuer à lire
Cliquez sur le bouton ci-dessous pour démarrer cet article en vue rapide.

CONNEXES: Mon ado comédie romantique SNAFU Climax! Reprend là où la saison 2 s’est arrêtée

L’histoire est celle de la mort, du regret et de la dure réalisation de la mortalité, mais aussi d’un niveau de satisfaction et d’acceptation à la fin. Le protagoniste Yuzuru Otonashi se réveille dans un lycée du purgatoire, où certains «étudiants» combattent un ange qu’ils croient être l’assassin de Dieu essayant de les forcer à monter à la vie suivante. En réalité, ils sont incapables de quitter le purgatoire en raison des regrets profondément ancrés de leur vie sur terre. Parce qu’ils sont tous morts à un si jeune âge, il y a tellement d’expériences de vie par excellence qu’ils n’ont jamais eu la chance de vivre. Qu’il s’agisse d’une relation amoureuse, de la poursuite de ses passions ou de surmonter un handicap, l’histoire individuelle de chaque personnage frappe fort alors que les fragilités derrière leurs personnalités colorées sont mises à nu.

Angel Beats! diffère de beaucoup d’anime tout aussi lourd, c’est qu’il commence de manière comique, presque au point d’absurdité. La plupart des anime tristes fournissent également divers points de joie et / ou de rire pour le public. Ceci est important pour éviter une expérience visuelle purement déprimante. Angel Beats!, cependant, est un peu trompeur car il est facile de confondre très tôt une comédie basée sur l’action. Mais au fur et à mesure que le casting commence à comprendre le vrai chemin du purgatoire, il se transforme rapidement et martèle le chagrin que chaque personnage ressent pour sa vie bien trop courte et non remplie. Il y a aussi le choc qui survient plus tard lorsque les téléspectateurs réalisent toute la signification du titre de l’émission. Ces virages émotionnels pointus le distinguent de nombreux autres qui montrent clairement dès le départ que vous êtes dans une expérience intense.

CONNEXES: Le problème avec l’Isekai moderne – et comment le résoudre

Lors de la réflexion sur un anime, la finale a inévitablement une influence majeure sur l’expérience et l’opinion de la série dans son ensemble. À l’exclusion de l’histoire en cours de Violet Evergarden, l’anime susmentionné fournit tous un sens ferme – sinon toujours complet – de la fermeture pour que le public réfléchisse. le Angel Beats! La finale, cependant, laisse non seulement de nombreux téléspectateurs à la recherche désespérée de Kleenex, mais est également extrêmement ambiguë, avec plusieurs questions sans réponse sur les événements passés, présents et futurs. Il reste débattu sur Reddit, YouTube et Twitter 10 ans après sa première diffusion.

Ironiquement, bien que toute sa prémisse soit sur la finalité et l’acceptation de passer à autre chose, Angel Beats! ne donne pas un sens complet de la clôture – ni aux téléspectateurs ni à son protagoniste. Juste quelques questions dignes de discussion: si Otonashi est mort avant Kanade, comment est-elle arrivée au purgatoire avant lui? Comment la scène finale, où deux jeunes personnages ressemblant fortement à Otonashi et Kanade sont sur le point de se rencontrer dans la vraie vie, est-elle destinée à être interprétée? Dans la fin alternative, où Otonashi continue son travail en aidant les âmes perdues à partir pour l’au-delà, est-il lui-même jamais passé devant le purgatoire? Et pour tous les acteurs qui ont évolué, que deviennent-ils réellement?

Les théories couvrent tout le spectre, du paradis à la réincarnation en passant par les explications approfondies d’un paradoxe temporel jusqu’à l’acceptation classique qui est «parce que l’anime». Mais parce que tant de choses restent ouvertes et sans réponse, Angel Beats! peut laisser les téléspectateurs avec un creux persistant et un désir de plus d’histoire en plus du chagrin d’amour qui grandit avec chaque épisode. Cet effet l’aide à se différencier de ses pairs poignants tout en faisant ressortir sa mémorisation tout aussi forte.

Quel que soit le genre ou le sujet, ce qui affecte profondément et émotionnellement une personne peut ne pas affecter du tout la personne suivante. C’est la beauté des expériences individuelles et l’anime n’est pas différent à cet égard. Angel Beats! se distingue même parmi les séries les plus déchirantes avec son focus initial sur l’action, l’humour explosif et la violence. Combiné à une fin aussi ambiguë qui laisse beaucoup de gens à parcourir le Web pour trouver des réponses et une fermeture tout en séchant les larmes, cela laisse une marque durable sur le cœur des téléspectateurs qui pourrait bien en faire l’anime le plus triste de tous.

CONTINUER À LIRE: Les conférences parents-enseignants de Fruits Basket montrent des angoisses pour l’avenir

Uzumaki naruto

La vraie raison pour laquelle Naruto est un Uzumaki – et NON un Namikaze




Leave a Reply