- Publicité -


Radiohead sont devenus une force culturelle à part entière. S’il ne suffisait pas de mettre le feu au monde dans les années 1990 avec leur approche unique du rock alternatif, ils se sont par la suite magistralement immergés dans les mondes de l’électronique et de la musique classique dans les disques qui ont suivi.

Thom Yorke et Jonny Greenwood ont également travaillé dans le cinéma et ont écrit plusieurs excellentes partitions, notamment Suspiria, Le maître, et Il y aura du sang. Greenwood a également un goût profond pour le monde de l’anime, et sur sa Fender Telecaster Plus la plus utilisée, il a un autocollant de la série anime et manga. Attaque n°1 placé sur sa plaque à gratter, on peut donc supposer qu’il est un grand fan de la série.

Attaque n°1 est une adaptation animée de la série manga de Chikako Urano et a l’honneur d’être la première série animée sportive féminine à être télévisée. Le manga se situe confortablement dans la catégorie shojo, qui cible un public d’adolescentes et de jeunes femmes.

- Publicité -

L’histoire de Attaque n°1 tourne autour d’une lycéenne nommée Kozue Ayuhara, qui essaie pour l’équipe de volley-ball de sa nouvelle école. Avec sa nouvelle amie, Midori Hayakawa, Kozue impressionne son entraîneur, Shunsuke Hongo, bien que cela la conduise à devenir ennemie de la star de l’équipe de volley-ball Yumi Katsuragi.

La série se concentre sur la découverte par Kozue du stress qui résulte du fait d’être au sommet de son art. Ceci est étroitement lié aux difficultés naturelles qui surviennent lorsqu’elle est une lycéenne de tous les jours. Pourtant, Kozue se donne pour objectif de surmonter ces défis et de devenir la meilleure joueuse de volley-ball de son école, de son pays et, éventuellement, du monde.

Le manga avait d’abord été sérialisé dans le Magazine hebdomadaire Margaret et a capitalisé sur la médaille d’or remportée par l’équipe féminine japonaise aux Jeux olympiques de 1964. Dans les années 1960, le monde de l’anime et du manga était dominé par les histoires de shonen, qui s’adressaient aux jeunes garçons et aux hommes.

Encore Attaque n°1 n’est pas la seule série animée à laquelle Greenwood et Radiohead ont un lien. La série animée 2006 Ergo Proxy est un anime sur le thème du cyberpunk qui se déroule dans une utopie post-apocalyptique où les humains et les androïdes vivent en harmonie.

C’est jusqu’à ce qu’un virus confère la conscience de soi aux androïdes, ce qui les pousse à se rebeller et à commettre des meurtres. À juste titre, étant donné la nature du spectacle, son les producteurs ont choisi le classique de Radiohead “Paranoid Android” comme thème de fince qui aura probablement ravi Greenwood sans fin.

Rate this post

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici