- Publicité -


Quand vous pensez au Japon, vous pensez aux fleurs de sakura roses, aux rues pavées, au majestueux Fujiyama, aux trains à grande vitesse shinkansen, à la technologie de pointe et, bien sûr, à l’anime. Les films japonais captivent le monde depuis des années. L’éclat de l’artisanat, la technologie utilisée et le souci du détail sont des facteurs qui ont tous fait en sorte que l’anime japonais atteigne des millions de personnes à travers le monde et acquiert un culte.

Depuis les débuts du Studio Ghibli, les fans et les téléspectateurs se sont multipliés avec des publics de tous âges. Des réalisateurs acclamés comme Isao Takahata, Makoto Shinkai, Hayao Miyazaki et Satoshi Kon ont fermement placé le drapeau de l’anime sur la scène mondiale du divertissement.

On peut réellement voyager et découvrir des lieux emblématiques du Japon à travers des films d’animation, un peu comme une visite virtuelle. “Anime Pilgrimage” est un terme que tous les fans ne connaissent peut-être pas, mais c’est quelque chose que tout le monde devrait essayer.

- Publicité -

Voici 6 films d’animation emblématiques qui vous emmènent à travers le Japon avec leurs arrière-plans et cadres détaillés. La prochaine fois que vous vous retrouverez au Japon, n’oubliez pas de participer à cette tournée animée pour une transition du réel au réel.

Kimino Nawa


Ce chef-d’œuvre de 2016 de Makoto Shinkai se déroule dans la ville de Tokyo. La célèbre scène où Mitsuha et Tokyoite Taki se croisent est créée pour reproduire les escaliers à poignée rouge de Yotsuya, Shinjuku. Ces escaliers mènent au sanctuaire de Suga, facile à visiter si vous êtes à Tokyo. Peu de temps après la sortie du film, des millions de cinéphiles ont afflué vers la vue pour reproduire la scène et cliquer sur des selfies dans les célèbres escaliers. Même l’uniforme de l’école de marin est reproduit avec des détails complexes. Les trains Shinkansen, les arrêts de bus japonais typiques en bordure de route, le quartier de Shinjuku, tous prennent une nouvelle dose de vie lorsqu’ils sont vus à l’écran dans ce film. Même le curry katsu représenté ici semble si réel.

Tenki No Ko
Encore un autre chef-d’œuvre de Makoto Shinkai, Tenki No Ko a capturé le pouls de la vie urbaine japonaise dans une histoire d’amour plutôt inhabituelle centrée sur Hodaka Morishima et Hina Amano. Hodaka déménage à Tokyo et rencontre une fille qui peut en quelque sorte contrôler la météo. Le film est sorti en juillet 2019 et a été un énorme succès. Situé à Kabukicho dans la province de Shinjuku, où Hodaka a séjourné, il fait revivre les cafés et magasins de mangas colorés et scintillants, les lumières des rues de Kabukicho et l’agitation de la ville.


L’une des traversées les plus populaires au monde, la traversée de Shibuya à Tokyo, est représentée de manière vivante dans le film. Incidemment, la Japan Foundation of India avait organisé une projection spéciale lors de son festival Cinema Nippon 2019, et dans le cadre d’un concours, une affiche grandeur nature dédicacée par Shinkai du film a été remise à un heureux gagnant.

Cinq centimètres par seconde

Ce film d’animation de 2007 du stellaire Makoto Shinkai capture les thèmes de l’amour perdu et retrouvé, les affres de la séparation et le dilemme constant de jongler entre carrière et famille. La musique émouvante et la maîtrise du métier d’anime montrent le génie qu’est Shinkai. Il y a une scène où Takaki Tono est à l’extérieur d’un bâtiment de banque, regardant le ciel alors qu’il neige. L’endroit où se trouve Takaki est un véritable endroit à Shinjuku et se trouve à l’extérieur du bâtiment Shinjuku Sumitomo.


Le moment où Takaki Tono se dépêche de prendre le train de nuit pour rencontrer sa bien-aimée se déroule de manière vivante à la gare de Shinjuku. Les détails minutieux des balustrades, des scènes de quai et même des guichets font tous des films d’animation comme ceux-ci une véritable représentation du Japon.

Princesse Mononoke

Un film du Studio Ghibli de 1997 réalisé par le co-fondateur Hayao Miyazaki, ce film se déroule à la fin de la période Muromachi au Japon. L’histoire suit le jeune prince Emishi Ashitaka et son implication dans une lutte entre les dieux d’une forêt et les humains qui consomment ses ressources. Le terme Mononoke est un mot japonais désignant des êtres surnaturels qui changent de forme et qui possèdent des personnes et provoquent des souffrances, des maladies ou la mort. Yakushima est une île qui a inspiré la zone forestière du film. Le Japon possède de nombreux paysages uniques et magnifiques, et ce que vous trouverez à Yakushima est en tête de liste.

Enlevée comme par enchantement

Ce film Miyazaki de 2001 du Studio Ghibli raconte l’histoire de Chihiro Ogino (Hiiragi), une fillette de 10 ans qui, en déménageant dans un nouveau quartier, entre dans le monde de Kami. Après que ses parents aient été transformés en cochons par la sorcière Yubaba (Natsuki), Chihiro prend un emploi dans les bains publics de Yubaba pour trouver un moyen de se libérer, elle et ses parents, et de retourner dans le monde humain. Le sanctuaire Dogo Onsen, situé sur l’île de Shikoku au sud du Japon dans la ville de Matsuyama, est un exemple classique de représentation en temps réel d’un lieu réel dans un film d’animation.

Steins Gate: The Movie − Charger la région de Déjà Vu


Le film d’animation de 2013 faisait suite à la série télévisée animée de 2011 Steins ; Porte. Réalisé par Hiroshi Hamasaki, Takuya Sato et Kanji Wakabayashi, le film fait partie du genre science-fiction et capture la Mecque d’Otaku-Akihabara à Tokyo. Souvent considérée comme une ville de manga et d’anime, Akihabara est un pays des merveilles pour tous les amateurs d’anime et les obsédés de manga à travers le monde. Les célèbres lumières jaune vif du bâtiment Radio Kaikan situé au carrefour de la ville sont très difficiles à manquer et sont reproduites avec précision dans le film.



Rate this post

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici