Quiconque entre régulièrement en contact avec moi connaît bien mon goût pour le cinéma et la télévision. Je n’arrête pratiquement jamais d’en parler. Alors que je dirai normalement que je regarderai autre chose que des films d’horreur sur les démons, il y a un domaine du cinéma et de la télévision que j’ai à peine touché.
Ce domaine est l’anime.
Ce n’est pas que j’ai explicitement quelque chose contre le format de dessin animé japonais, c’est juste que je n’ai jamais eu beaucoup envie de le regarder. J’ai vu quelques films du Studio Ghibli, mais c’est à peu près l’étendue de mon incursion dans le vaste monde de l’anime. Ma petite amie, par contre, adore l’anime et m’a dit d’en choisir un que nous pourrions regarder ensemble. Pour plonger mon orteil dans l’eau, j’en ai choisi un sur un sujet que je connaissais déjà: le volleyball.
«Haikyu !!» est une série animée disponible en formats doublé et sous-titré sur Netflix. La série suit un jeune garçon nommé Hinata, qui ne veut rien de plus que de faire partie d’une véritable équipe de volleyball. Malgré sa petite taille, Hinata a un talent naturel pour le jeu qui doit simplement être modelé par le bon entraîneur, ou peut-être par un autre coéquipier. Kageyama s’avère être le coéquipier prodigue de cette histoire.
Kageyama, bien qu’incroyablement doué, est égocentrique et arrogant sur le terrain. Quand vient le temps pour les deux de jouer dans la même équipe, la paire improbable s’aggrave sans fin, mais quelque chose se passe alors qu’ils continuent à travailler ensemble. Chacune des lacunes du joueur est complétée par les forces de l’autre, et les deux travaillent ensemble pour essayer d’amener leur équipe aux championnats nationaux.
Pour tous ceux qui parlent japonais, l’intrigue du spectacle n’est pas une surprise, car «haikyu» se traduit par «volleyball» en anglais. J’apprécie vraiment le fait que le sport que la série décrit est le nom de la série elle-même. Ce serait comme si «Friday Night Lights» était simplement appelé «Football». J’ai le sentiment que quelque chose comme ça ne semble pas particulièrement intéressant car vous feuilletez le guide des chaînes ici en Amérique, mais apparemment cela a assez bien fonctionné au Japon, car la série a plusieurs saisons et est basée sur un manga très réussi. séries. Le manga est l’équivalent japonais des bandes dessinées.
Le nom de l’émission n’est pas le seul élément qui ne se traduit pas exactement par des habitudes de visionnage plus occidentales. Chaque épisode est très lent, ce que ma petite amie me dit est quelque chose d’assez omniprésent dans l’anime. Lorsque Hinata et l’équipe vont à un match, il n’est pas rare qu’un seul set dure la majorité de l’épisode. Entre le rythme lent et les monologues constants, cela peut être un peu un ajustement pour quelqu’un qui est habitué aux vitesses vertigineuses des dessins animés américains comme moi.
Cela étant dit, la lenteur du rythme fonctionne parfois à l’avantage du spectacle. Lorsque l’action d’un match se réchauffe vraiment, le rythme passe de zéro à 60 en un rien de temps. L’accélération soudaine donne aux moments importants une urgence qui les fait ressortir comme quelque chose de très spécial.
Vous ne penseriez pas que vous seriez presque anxieux de regarder un dessin animé sur le volleyball, mais je suis ici pour vous dire que même si vous avez tout le siège à votre disposition pour vous asseoir, lorsque l’action reprend, vous ne faites que avoir besoin du bord. C’est si bon.
Étant donné que l’émission est destinée à un public plus âgé, de nombreux arcs de personnages différents se produisent en même temps. Chacun est aussi convaincant que le suivant, et je ne dirais pas qu’il y a un personnage peu profond dans le groupe.
Toute l’équipe est reliée à une faute, et il est vraiment facile de s’investir émotionnellement dans son bien-être, car soit vous connaissez quelqu’un comme le personnage, soit vous êtes comme le personnage. Il y a très peu d’émissions qui peuvent tirer ce genre de qualités empathiques, et le fait qu’il s’agisse d’un dessin animé le rend d’autant plus impressionnant.
Bien que je ne sois peut-être pas le plus grand fan d’anime, je dois dire que je suis complètement accro à “Haikyu !!”. Les amateurs d’anime strict peuvent être découragés d’apprendre que je regarde le format doublé anglais, mais je passe toujours un bon moment et je n’ai pas à lire de sous-titres. Peut-être que si je le regarde de nouveau, je passerai au japonais d’origine, mais nous traverserons ce pont quand nous y serons. Vous pouvez regarder les deux saisons de “Haikyu !!” sur Netflix maintenant.

Leave a Reply